Le strict minimum pour les dépenses de loisir annuelles d’un Français est de 600 €, soit 50 € par mois. Que vous aimiez le sport, la cuisine, le cinéma ou d’autres formes de loisirs hors du commun, il existe des moyens faciles d’économiser de l’argent sans avoir à sacrifier vos intérêts préférés. Ce billet a été écrit spécialement pour ceux d’entre vous qui mettent un point d’honneur à maintenir des dépenses personnelles faibles.

Surveiller ses dépenses quotidiennes pour bien gérer son budget loisirs

Si, après votre effort concerté, vous n’avez toujours pas les 50 euros que vous souhaitez pour votre récompense, cela peut être dû à des coûts imprévus. Peut-être avez-vous simplement dépassé les limites de vos dépenses. Il existe de petites astuces et des restrictions quotidiennes qui vous aident à planifier et à maintenir à flot votre argent du plaisir. Il est préférable de noter ou de saisir vos dépenses dans un tableau Excel afin de pouvoir voir où vous en êtes quand vous le souhaitez. Grâce à cette méthode, vous pouvez déterminer en milieu du mois si vous dépensez trop souvent ou si vous avez de l’argent supplémentaire pour le plaisir. En outre, il existe un certain nombre de sites web et d’applications utiles disponibles gratuitement.

Pourquoi bien gérer son budget loisir par mois est important ?

Posez-vous les vraies questions si, comme la plupart des Français, vous découvrez que vos habitudes de consommation ont explosé à la fin du mois civil. L’augmentation du coût de la vie et la possibilité de dépenses imprévues en sont des factrices, mais ce ne sont pas les seules qui puissent entraîner une réduction du budget mensuel d’amusement. Il existe fréquemment des facteurs insignifiants qui ont un impact significatif.

Ce sont les petites sommes que l’on ne compte pas qui font la différence !

Voici un scénario simple pour l’illustrer. Coût typique du pain. Avec une consommation quotidienne d’environ deux pains, votre consommation mensuelle de pain s’élève à soixante. Si votre fabricant vous propose des baguettes à 1 euro, soit 20 centimes de plus l’unité, cela donne une dépense mensuelle de 72 euros. Si vous êtes prudent, vous pouvez économiser douze euros par mois en réduisant le coût de votre pain de seulement vingt centimes, soit un euro. Une fraction de votre revenu discrétionnaire vient d’être dépensée. Ce sont donc les différences nominales qui déterminent en définitive l’impact mensuel sur vos dépenses discrétionnaires.

Conseils pour maîtriser son budget loisirs

L’établissement d’un budget peut être facilité par la règle des 50/30/20, qui suggère d’allouer la moitié de son salaire net aux biens essentiels et l’autre moitié aux désirs et aux économies ou au remboursement des dettes.

Si vous disposez d’une ventilation détaillée de vos dépenses, vous aurez beaucoup plus de chances de rester dans les limites fixées. Voici un exemple de budget basé sur la règle 50/30/20.

Conseils pour maîtriser son budget loisirs Vous devez allouer au moins la moitié de votre argent à la satisfaction de vos besoins essentiels.

Fondamentalement, vos besoins sont l’argent que vous dépensez pour les choses dont vous avez réellement besoin pour survivre. La majeure partie de vos factures mensuelles devrait être couverte par la moitié de vos revenus nets.

Voici quelques exemples de produits de première nécessité :

  • loyer ;
  • eau, énergie, gaz ;
  • les dépenses liées au transport ;
  • la protection (médicale, automobile, animaux) ;
  • les remboursements d’emprunts nécessaires chaque mois ;
  • les aliments de base d’un régime alimentaire.

En pratique, respecter la règle des 50/30/20 revient simplement à devenir plus frugal en identifiant et en éliminant les habitudes de dépenses inutiles. Se demander : “Pourrais-je survivre sans cela ?” peut aider à clarifier la différence entre les nécessités et les désirs. Si vous avez répondu “oui”, alors il s’agit plus d’un désir que d’un besoin.

 

Show Full Content
Back
Close
Article suivant
Close

Où dénicher de bonnes bouteilles de Saint-Julien?

Close