Pour certains étudiants, l’obtention d’un prêt étudiant est la seule option pour couvrir les coûts élevés des études supérieures. Toutefois, les institutions financières n’accorderont pas de crédit à moins qu’un garant ne soit présent, et tout le monde n’a pas quelqu’un à qui il pourrait demander d’être son garant. Ces étudiants sont des candidats parfaits pour le prêt étudiant garanti par l’État.

Le président Emmanuel Macron s’est engagé à multiplier par cinq le nombre de prêts étudiant garantis par l’État d’ici à 2023 dans le cadre de son programme France Relance. En outre, le plafond du crédit passera de 15 000 € à 20 000 €.

Qu’est-ce qu’un prêt étudiant garanti par l’État ?

Les prets pour étudiants Le prêt étudiant national permet aux étudiants de recevoir des fonds pour payer leurs études sans avoir à fournir aux banques une promesse de la famille ou une preuve de revenus. Le remboursement par l’étudiant commence à la fin de ses études.

Le prêt étudiant national est un prêt public qui doit se conformer aux normes en vigueur pour les dettes de consommation. Le remboursement du prêt comprend non seulement le montant du principal, mais aussi les intérêts courus sur ce principal.

Un étudiant qui souhaite demander un prêt financé par le gouvernement fédéral doit répondre aux critères suivants :

  • avoir entre 18 et 28 ans ;
  • être de nationalité française ou ressortissant de l’EEE ;
  • être inscrit dans une université française pour des études supérieures ;

Quelle est la durée d’un prêt étudiant garanti par l’État ?

La banque et l’emprunteur conviennent d’un calendrier de remboursement (inclus dans l’offre de prêt) qui ne peut être inférieur à deux ans. Il est important de noter que le remboursement anticipé d’un prêt étudiant est toujours une option. Dans ce cas, la banque peut exiger une indemnité de remboursement anticipé. Dans tous les cas, les conditions de cette indemnité et les modalités de son calcul doivent figurer dans l’offre du prêt.

Le montant maximum d’un prêt garanti par l’État est de 20.000 euros. Attention, car vous n’êtes pas vraiment assuré d’obtenir un prêt étudiant national auprès d’une banque. L’approbation du prêt dépendra de vos revenus prévus après l’obtention du diplôme. Le montant du prêt offert peut varier en fonction du niveau d’étude de l’étudiant.

Quelles sont les modalités de remboursement d’un prêt étudiant garanti par l’État ?

L’offre de prêt précise les conditions de remboursement. Il existe toute une gamme d’options de remboursement :

  • ne payer que les intérêts tout au long du cursus universitaire ;
  • l’argent du prêt est dû après la fin du parcours universitaire ;
  • l’obligation de rembourser les intérêts et le capital n’interviendra pas avant la fin des études.

Les primes d’assurance pour les prêts qui ont été assurés doivent être payées régulièrement pendant que les étudiants sont inscrits aux études. Les prêteurs de prêts étudiant nationaux ont le droit de rejeter votre demande s’ils déterminent que vous ne serez pas en mesure de rembourser les prêts à la fin de vos études.

Le montant des prêts étudiant garantis par l’État est également soumis à une approbation législative annuelle. Par conséquent, les banques partenaires de Bpifrance ne pourront plus accorder cette forme de prêt une fois que les fonds alloués auront été épuisés. Des garanties seront exigées avant de vous accorder un prêt étudiant “classique”.

 

Show Full Content
Back
Close
Article suivant
Close

Financement participatif : trouvez facilement vos investisseurs

Close