Tout le monde rêve d’acheter sa propre maison ou de la construire. Cela peut paraître une chose difficile à cause des contraintes financières. Pour pouvoir construire ou acheter un bien immobilier, il faut avoir une enveloppe budgétaire pour financer les différents travaux, ou bien pour financer l’achat. Pour cela, l’état a mis en place des dispositifs qui aident les gens à pouvoir construire ou acheter leur propre maison.
Le livret d’épargne du logement représente des dispositifs d’épargne réglementés qui permettent de créer un compte pour économiser de l’argent pour acheter ou construire un bien immobilier, ou même de bénéficier d’un crédit immobilier.

Qu’est-ce-que le livret d’épargne-logement ?

Il s’agit de dispositifs réglementés mis en œuvre par l’état. Ce sont des dispositifs qui permettent de faire un placement d’argent pour épargner et pouvoir ainsi réaliser un projet immobilier. On constate deux dispositifs d’épargne du logement : le Compte d’épargne-logement (CEL), et le Plan d’épargne-logement (PEL).
Ces dispositifs donnent la possibilité d’obtenir un crédit pour financer l’achat d’un bien immobilier ou les travaux de construction d’une maison.
Il existe deux phases dans le dispositif d’épargne-logement :

  • la phase épargne ;
  • la phase de disposition du prêt de logement.

La phase épargne consiste en la phase de cotisation : on met de l’argent dans le compte bloqué selon ses revenus, sa situation financière et ses vœux. Quant à la phase de disposition du prêt de logement, elle succède la phase épargne, après avoir épargné de l’argent dans la première phase. On bénéficie du prêt selon des conditions précises pour ainsi pouvoir commencer les travaux de construction ou l’achat du bien immobilier.

Le livret d’épargne-logement, le CEL

C’est un dispositif qui vise la construction d’un projet immobilier. L’argent accumulé dans le compte d’épargne-logement permet de bénéficier, sous certaines conditions, d’un prêt qui va financer les travaux de construction, un prêt d’achat du logement ou bien permet de bénéficier d’une prime d’état.

Qui peut bénéficier d’un CEL ?

Toute personne physique majeure ou mineure peut bénéficier d’un compte d’épargne-logement. La condition de nationalité n’est pas obligatoire.

Les avantages d’un compte d’épargne-logement

Le CEL permet d’épargner en souplesse pour bénéficier d’un prêt d’épargne-logement. Cela présente beaucoup d’avantages :

  • disponibilité de l’épargne ;
  • souplesse des versements ;
  • rémunération garantie par l’état de 1.25 % ;
  • taux du prêt de logement à 2.75 %.

Les conditions d’ouverture

Pour ouvrir un compte d’épargne-logement, on doit :

  • verser un montant minimal de 300 euros ;
  • aucun frais d’ouverture n’est nécessaire ;
  • la durée de l’épargne est illimitée ;
  • le plafond du CEL est de 15 300 euros.

Obtention du prêt

Le compte d’épargne-logement donne droit, sous certaines conditions, de bénéficier d’un prêt immobilier. Ce prêt est destiné au financement de travaux de construction ou de l’achat d’un bien immobilier.

La clôture du CELvet la récupération de l’argent ne sont pas soumises aux conditions, on peut le faire quand on veut.

Le livret d’épargne-logement, le PEL

C’est un compte bancaire d’épargne réglementé. Il permet le placement d’épargne bloquée pour bénéficier d’un prêt et ainsi réaliser un projet immobilier.

Qui peut bénéficier d’un PEL ?

Toute personne mineure ou majeure peut ouvrir un plan d’épargne-logement. Si on a un compte d’épargne-logement, on peut ouvrir un plan d’épargne-logement facilement à condition qu’il soit dans la même banque.

Les avantages d’un Plan d’épargne-logement

Le plan d’épargne-logement présente plusieurs avantages, notamment :

  • une rémunération fixe et garantie ;
  • des versements au rythme du client ;
  • une épargne à un taux garanti ;
  • une fiscalité avantageuse.

Le livret d’épargne-logement : différence entre le CEL et le PEL

La différence entre les deux dispositifs se voit dans :

  • le CEL est plus souple que le PEL : l’argent épargné dans le compte d’épargne peut être retiré plus librement ;
  • le prêt d’épargne-logement peut être demandé après 18 mois d’épargne en CEL contre 4 ans en PEL ;
  • la différence dans les taux de rémunération ;
  • la somme maximale d’épargne ;
  • le montant du prêt épargne-logement.

 

Show Full Content
Back
Close
Article suivant
Close

Où investir dans l’immobilier aux USA ?

Close